“Ils font le Sud“ avec Pierre Bonnéric

Pierre Bonnéric… Tout un programme. J’aime beaucoup cet homme autoritaire qui a fait trembler tout Marseille il y a quelques années lorsqu’il était directeur de cabinet du maire de Marseille, Robert Vigouroux. Directeur de cabinet, c’est un peu le Mazarin du roi, une éminence grise faiseur de princes et bourreau de prétentieux.
Il ne m’a jamais été possible de déterminer sa couleur politique bien que je le sache très proche de Jean-Claude Gaudin qu’il a activement soutenu (tout du moins lors des dernières élections municipales de 2008).
J’ai adoré les déjeuners de travail que j’avais avec lui et à la fin desquels, quand les desserts étaient posés sur la table, il commençait à décoder pour le naïf que j’étais (et que je suis encore), la vie politique locale. Que n’ai-je pas appris de sa bouche…
Il m’a également souvent parlé de son passé (ce qu’il voulait bien en dévoiler), de son expérience de “tueur“ lorsqu’il fallait écarter l’un pour faire de la place à l’autre et j’avoue avoir été déniaisé par ce personnage qui ne compte que peu d’amis.
Aujourd’hui retraité, il reste actif puisque l’an passé il mettait ses réseaux et son talent au service d’Olivier Ferrand, le président de Terra Nova, tout jeune député socialiste élu pour son premier mandat avant de décéder 15 jours plus tard d’une rupture d’anévrisme lors d’un jogging.
J’ai revu Pierre à cette époque et il débordait d’énergie pour son poulain. J’avais l’impression qu’il vivait une sorte de renaissance et qu’il voyait en Olivier ce qu’il aurait voulu être, lui qui ne s’est jamais présenté devant les électeurs. Il fut profondément affecté par sa disparition à la manière d’un ingénieur de la Nasa voyant sa navette Challenger exploser dans le ciel de Floride. La mort d’Olivier sonna également la fin de son activisme politique. Plus vraiment envie de s’investir…
Il préside le Comité de Soutien des Otages au Sahel pour lequel il organise samedi un rassemblement de soutien afin qu’on ne les oublie pas (lieu et horaire sur la video). Rappelons leurs noms : Thierry Dol, Marc Féret, Daniel Larribe et Pierre Legrand, détenus depuis plus de 900 jours en Afrique…

2 Responses

Archives

at ipsum ut justo tempus elit. Lorem Aenean velit, eleifend amet,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer