Category

Mes reportages pour LCM

Yves Moraine est “celui qui monte“ à droite (UMP), celui que beaucoup voient un jour dans le fauteuil de maire de Marseille, succédant ainsi à Jean-Claude Gaudin, inoxydable maire de la 2e ville de France depuis 20 ans. Avocat de métier, il possède toujours un cabinet où il exerce car il ne veut pas devenir un professionnel de la politique.
Je vous invite donc à rencontrer celui qui est promis à un bel avenir mais vous connaissez le dicton : les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

Jacques Pfister est le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille et il a accepté mon invitation de venir poser ses fesses sur le fauteuil de mon émission.
Belle rencontre, sacré parcours de celui que beaucoup aimeraient voir un jour à la mairie de Marseille. D’ailleurs, j’y suis allé franchement et je lui ai posé la question…

Carl Lauron est le délégué régional d’un nouveau parti politique s’appelant Nous Citoyens. Ce parti regroupe des femmes et d’hommes, artisans, artistes, agriculteurs, avocats, cadres, chefs d’entreprise, commerçants, fonctionnaires, médecins, salariés, sportifs, travailleurs sociaux, retraités, responsables d’association, sans oublier des chômeurs.
Ils se placent au-dessus des partis politiques car ils sont frustrés devant l’incapacité des partis de gouvernement à faire rentrer la France dans le 21ème siècle et souhaitent mobiliser tous les Français de bonne volonté pour mener les nombreuses réformes dont notre pays a besoin. Bon courage !
Créé par Denis Payre, un entrepreneur français, le parti est aujourd’hui présidé par Jean-Marie Cavada.

Yves Pleindoux est un type étonnant, plein de vie et de projets. Passé par Accor, Casino et Quick, il a convaincu les dirigeants d’Hard Rock Café de lui faire confiance pour créer le plus grand Hard Rock d’Europe et le résultat est étonnant.
Ouvert depuis dimanche dernier, je vous invite à découvrir le nouveau patron du Hard Rock Café, qui a le don de vous filer une patate incroyable.

Cet homme est un fou, un rêveur ou un visionnaire, à vous de vous faire une idée. Il rêve de reconstruire le Pont Transbordeur que les allemands ont fait sauté en 1944 lors de la bataille pour la libération de la ville.
Nantais d’origine, il passe une grande partie de son temps dans la cité phocéenne pour convaincre des investisseurs et les collectivités locales d’investir dans ce projet qui fera, dixit, rayonner Marseille dans le monde.
A vous de juger.

J’ai eu l’honneur de recevoir sur mon plateau, la fraichement nommée Magali Blanchard qui vient de prendre la tête du bataillon des marins-pompiers de Marseille. Elle commande donc une petite armée de soldats du feu composée majoritairement d’hommes et c’est la première fois qu’une femme arrive à cette fonction.
Je lui ai donc posé un tas de questions sur ce parcours sans faute et sur les difficultés d’être une femme dans cet univers masculin sans oublier une petite question “politique“ sur le coût pour la ville du bataillon de marins-pompiers (70 millions d’euros par an quand même…). Elle m’en a un peu voulu hors antenne de cette question piège mais je lui ai répondu qu’on était pas chez Michel Drucker et que je me devais de poser toutes les questions même celles qui fâchent.
Il n’en reste pas moins que Magali est un sacré bout de femmes, haute comme trois pommes et qu’elle œuvre tous les jours de l’année pour protéger les marseillais. Grâce lui soit rendue.

Vous aimez la philosophie ? Je connais votre réponse et pourtant… vous avez tort. Jacques Serrano m’a été présenté par l’excellente Laure Quenin, une ancienne journaliste qui travaillait pour moi à News Of Marseille et qui est désormais attachée de presse.
Jacques est l’organisateur de la semaine de la Pop Philosophie à Marseille qui consiste, si j’ai bien compris, à regarder notre quotidien sous un angle philosophique. Les sites de rencontre, la pornographie, les séries télévisée… des philosophes et des sociologues débattent autour de ces thématiques et nous apportent un regard nouveau et intelligent sur ce qui ne l’est, a priori, pas.
Voilà un bon moyen de se réconcilier avec la philosophie, non ? Certes, je poste cette video un peu tardivement car, la semaine de la Pop Philosophie était la semaine dernière… mais bon, l’interview de ce type reste super intéressante !

François Ranise est un mec bien. Un patron humaniste et vertueux que j’ai rencontré il y a quelques années au CJD (Centre des Jeunes Dirigeants). Ma première impression fut de me demander comment un type aussi “hors norme“, aussi généreux et humain pouvait réussir à diriger une entreprise d’une vingtaine de personnes, faisant de confortables bénéfices (redistribués en grande partie aux salariés), leader dans son domaine (les travaux acrobatiques) à Marseille.
Avant lui, je pensais que pour réussir il fallait écraser et monter sur les autres pour grimper l’échelle sociale. Ma rencontre avec lui fut déterminante dans mon parcours initiatique au sein du CJD. J’y ai appris qu’on peut gagner de l’argent et réussir sans considérer ses employés ou ses fournisseurs comme des esclaves. C’est d’ailleurs durant mes années CJD que j’ai “changé“ de vie et vendu ma société de conseil en communication.
François n’a pas changé, lui, et aujourd’hui encore il est à l’initiative d’un projet pour aider à désenclaver les quartiers nord. Il est en train de mettre en place des navettes pour les salariés travaillant dans des zones où les transports en commun sont absents faute de volonté politique.
S’il y avait plus de François Ranise à Marseille, la vie serait assurément plus jolie. Je vous laisse le découvrir.

Stéphane Mari est un élu socialiste à la ville de Marseille qui a la lourde responsabilité de remplacer Patrick Mennucci comme premier opposant de Jean-Claude Gaudin lors des conseils municipaux.
Il est LA voix du PS à Marseille et il n’en est pas avare en cette rentrée avec les problèmes de rythmes scolaires et les milliers d’enfants livrés à leurs parents tous les vendredis… à 11H30 à cause de la municipalité qui n’a pas su organiser à temps la réforme (après l’avoir combattu avec vigueur). Sans parler du loyer du Stade Vélodrome qui a fait bondir les élus de l’opposition après le bras de fer de cet été… gagné par Vincent Labrune.
Il me parle de tout ça mais aussi de son engagement politique et j’irai même jusqu’à lui demander si, lui aussi, est pourri…

Les notaires ne sont pas contents depuis qu’Arnaud Montebourg, feu Ministre de l’Economie et des Finances, a décidé de taper un grand coup dans la fourmilière en saignant les professions réglementées. Il faut dire que beaucoup de français ne voient pas pourquoi tout le monde ferait des efforts sauf ces professionnels (émargeant à 19 000 € par mois en moyenne), bien à l’abri derrière des années de pratique et d’us et coutume jamais réformés.
Eux se sentent attaqués et défendent bec et ongle leurs “acquis“ tout en nous expliquant que ce n’est pas du corporatisme et qu’ils sont prêts au dialogue avec le gouvernement.
Je n’ai pas hésité, moi non plus, à taper un coup de pied dans la fourmilière de Jean Coulomb, (excellent) notaire à Aubagne et vice-président de la Chambre des Notaires. A vous de vous faire une opinion.

1 2 3 14

Archives

mattis ipsum elit. libero. fringilla neque. libero Aenean libero Aliquam eget ut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer