Ayez pitié !

IMG 0375

Bonsoir à vous, chers amis et autres lecteurs égarés sur la blogosphère en ce jour de Noël. Ainsi donc, TF1 et ses décors lumineux aux couleurs criardes ne vous auront pas séduit et c’est ici que vous avez atterri. Merci de votre passage. C’est bon de sentir un peu de chaleur humaine en ce jour de fête familiale.

Quand on a un statut de “séparé avec deux enfants“, vous vous les partagez avec la maman 1 année sur 2 et cette année était l’année “sans“ pour moi.

Hier soir, Anne-Laure, ma fidèle amie est venue à la maison me porter un colis comme certaines associations caritatives le font pour les personnes âgées. Un parfum que j’adore et qui me rappelle de bons souvenirs.

Elle m’a ensuite emmené à la messe et nous avons été tous les deux surpris par l’église dans laquelle nous avons assisté à une cérémonie religieuse délivrée par un homme “en civil“. Aucun vitraux, aucune statue, ni tableaux dans ce lieu de culte un peu étrange… Au moment de la communion, rien. Pas de pain ni de vin. La crise dont on nous rebat les oreilles quotidiennement aurait-elle touché la religion ? Je me penchais alors vers une de mes voisines afin de quérir quelques renseignements sur cette célébration. Je lui ai demandé si nous nous trouvions bien dans une église et alors elle m’a regardé d’un oeil où la surprise le disputait à la colère : “ben non ! C’est un temple protestant !“. Je compris alors le sens de ces regards agressifs quand j’eu entonné un vibrant “Je vous salue Marie“…

Aujourd’hui 25 décembre, je me suis réveillé seul et alors que tous les enfants d’Occident se précipitaient vers le sapin décoré trônant dans le salon de leurs parents afin de découvrir les cadeaux laissés par le Père Noël, j’étais sur mon canapé à regarder un Columbo. Triste vie que la mienne, non ? Attendez, ce n’est pas fini. Quitte à faire pleurer, autant que ce soit des rivières de larmes.

C’est devant une assiette de tagliatelles au beurre et d’une tranche de jambon “label rouge“ sans couenne, arrosée d’une Corona fraîche que j’ai fait honneur à la gastronomie française si bien mis en valeur en cette période de fin d’année.

J’espère au minimum vous avoir culpabilisé sinon ce texte est un échec.

Joyeux Noël à tous…

4 Responses
  1. Ladecool

    L’avantage c’est que tu t’es réveillé sans gueule de bois avec un foie de compèt’. Pense à ceux qui ont ouvert un oeil hagard avec les restes de la veille en guise de petit-déjeuner.

Archives

luctus facilisis Sed consectetur sit vel,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer