J'adore ce film : “Les Misérables“ de Claude Lelouch


Film de Claude Lelouch sorti le 22 mars 1995. Scénario : Claude Lelouch. Avec : Jean-Paul Belmondo, Annie Girardot, Philippe Léotard, Michel Boujenah…
J’ai toujours aimé Claude Lelouch, je crois même vous avoir raconté ici même ma “rencontre“ avec le réalisateur (j’avais été minable et bégayant). Je suis un grand admirateur de celui que je ne suis pas loin de considérer comme le plus grand réalisateur français.
Dans cette scène (que j’ai juxtaposé car il y avait une autre scène qui venait s’intercaler entre les 2. J’espère que l’auteur ne m’en tiendra pas rigueur…), regardez le jeu des comédiens… Comme à son habitude, Claude Lelouch a laissé libre les acteurs en leur donnant juste une trame, une direction. Pas de texte ou si peu… Alors Annie Girardot parle avec son cœur, avec ses tripes. Elle ne “joue“ plus dans cette scène et Michel Boujenah semble bouleversé de voir la comédienne se livrer ainsi. Dans cette scène, elle passe d’ailleurs du vouvoiement au tutoiement, sans vraiment s’en rendre compte.
A un moment, un comédien (ou une comédienne ici), atteint le sommet de son art et c’est fantastique que d’y assister. Quand un acteur est dans l’exact vérité, c’est magnifique pour le spectateur et Claude Lelouch est très fort pour arriver à tirer la quintessence des acteurs qu’il dirige.
Annie Girardot, mariée à Philippe Léotard, n’est plus heureuse dans son couple. Ils cachent tous les 2 Michel Boujenah, un avocat juif qui fuit les nazis, dans la cave de leur ferme. Elle tombe amoureuse de lui et puis voilà… Place à l’émotion.

Archives

consectetur id elit. dolor facilisis mattis id, Curabitur ut libero.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer