Cyril Vrain, Passion 7

2541804i 300x200
(article rédigé en août 2016 pour le magazine ToutMa)
Si la voiture est un signe extérieur de réussite sociale alors Cyril Vrain, le patron des concessions BMW Station 7 et Mini Store Beach a bougrement bien réussi dans la vie.
En effet, il est passé de la Peugeot 104 rouge qu’il conduisait pour se rendre à Sup de Co Marseille en 1991 (devenue Kedge aujourd’hui) à la BMW Série 7, prix catalogue : 97 250 € sans les options. Et il est connu que chez BMW, seul le volant et les roues ne sont pas en option.
Il est difficile de rédiger un article sur un ami et c’est pourtant ce que Céline Bouchard, directrice de la publication du ToutMa, m’a demandé de faire pour mon premier portrait. Moi qui ai l’habitude de tremper ma plume dans le vitriol, je suis face à un cas de conscience journalistique. Mais je vais y aller. Même pas peur ! De plus, je voue une véritable et sincère admiration pour mon compagnon d’études.
Après avoir occupé différents postes au sein de BMW France, on propose à Cyril en 2010 de reprendre la concession Station 7 qui était à plat et dont le moteur toussait un peu. Cette glorieuse enseigne bien connue des marseillais depuis son ouverture en 1965, s’était endormie sur ses lauriers et elle attendait le baiser d’un prince charmant pour la sortir de sa torpeur. Cyril n’a pas vraiment le look du prince charmant (il tiendrait plutôt de Shrek) mais c’est pourtant lui qui va languer la belle et la parer de nouveaux atours.
Aujourd’hui Station 7, c’est 600 voitures neuves, 400 motos et 450 Mini vendues chaque année et entre 800 et 1000 véhicules d’occasion écoulés…
Il me confie ce que je sais déjà : sans son épouse Emmanuelle, il n’aurait pu relever le challenge et sauter les embuches qui se sont dressées devant lui au début de son aventure marseillaise. Ce passionné de ski tire de sa famille, de sa femme et de ses enfants, une force d’entreprendre incommensurable qui lui permet de slalomer avec grâce entre les piquets d’emmerdement. Rien ne semble pouvoir faire chuter le colossal blond à la barbichette grisonnante qui possède toujours un coup d’avance et réfléchit toujours à demain.
Il pourrait se reposer après les épreuves des débuts, lorsqu’il lui a fallu déménager en toute urgence de ses locaux situés à l’époque boulevard de Dunkerque. Mais non, Cyril ne s’arrête jamais et maintenant qu’il a réveillé sa belle, il a bien envie de la secouer un peu et l’emmener voir du pays. Alors, il crée Motostore Dock à la Joliette, la concession moto BMW. Puis c’est l’ouverture du Mini Store Beach aux Catalans et un bâtiment dédié aux véhicules d’occasion à l’Estaque.
Et demain ? La concession moto d’Aix-en-Provence est dans les tuyaux et ouvrira ses portes aux Milles en décembre de cette année. Et c’est tout ? Non ! Ce type ne s’arrête jamais, je vous dis ! À l’angle du boulevard de Paris où il est désormais installé, il va ouvrir une annexe du Mini Store Beach accolé au show room Station 7 (ouverture à l’automne 2016). Et enfin, pour faire face à la montée des volumes, il réfléchit à l’ouverture d’un centre logistique dans le 16e arrondissement…
Cyril croit beaucoup au potentiel de Marseille et son engagement historique auprès des nageurs du Cercle des Nageurs en est la preuve.
Cyril Vrain aime Marseille, il respire Marseille, vit Marseille et mange Marseille… d’ailleurs, Cyril, je ne peux terminer cet élogieux article sans t’envoyer un petit coup de griffe dans le gras du bide (j’ai une réputation à tenir)… Tu n’as connu qu’un véritable échec dans ta vie : ton régime. Quand est-ce que tu t’y remets ?

Archives

id in risus libero elit. nec mi, libero. fringilla pulvinar

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer