Film Traqueur 2012 : fier de moi !

Le film que vous vous apprêtez à regarder (si vous appuyez sur “play“ ce qui n’est pas une obligation mais qui provoquerait alors chez moi un fort sentiment de vexation) est la réalisation dont je suis le plus fier à ce jour. C’est techniquement très abouti (j’ai eu les moyens financiers pour ce faire) et ce film n’a rien à prouver aux “grosses productions“ parisiennes. Les images, la photo, le montage, les effets numériques (signé François Volfin dont je suis à 2 doigts de demander la main) tout est exactement conforme à ce que j’avais en tête quand j’ai écrit ce petit scénario pour le leader européen de l’après-vol. Je suis aussi satisfait de prouver avec ce film que je peux réaliser des films “sérieux“.
Je suis vraiment très heureux d’avoir autour de moi des gens au top niveau techniquement et humainement car sans eux, ce film serait resté dans ma boîte crânienne.
Merci donc à :
Yvan Bodineau : images
François Volfin : montage et effets numériques
Sabrina Rousset : maquillage
Comédien : Bruno Gallisa
Figuration : Harvey Haight, Sylvie Mourges, Séverine Farina, Fabien Colaud
Production : Aude Frossard pour l’agence Firstcom
Vous ne le reconnaitrez pas mais le voleur qui dérobe le joli véhicule dans son box… c’est moi ! Je ne peux pas m’empêcher de passer à l’image, même casqué… (je ne vous raconte comme je flippais à sortir la belle voiture de son box à fond les ballons !)

Film Traqueur 2012 par BrokenArmsCompany

6 Responses
  1. Ladecool

    Hey jeff, c’est normal qu’il y ait une grosse faute de français dans les textes ? Nan, j’déconne, évidemment. C’est très bien je trouve, un petit côté 24 heures chrono.

  2. Hello Ladecool !
    Il y a une coquille qui sera corrigée avant diffusion (un “à“). J’espère que tu vas bien depuis ton déménagement. Nous survivons à Marseille entre 2 rafales de kalachnikov !

  3. Ladecool

    Je tente de survivre entre un confit de canard et une tartine de rillettes à la graisse d’oie. En même temps, comme chacun sait « c’est pas gras le confit ». Voilà Toulouse c’est ça avec quelques plaques de vomis laissées par des étudiants bourrés que je découvre en bas de chez moi chaque matin. Il n’y a pas de villes parfaites et la mer me manque. Et le soleil. Et le parfum du basilic. Et les pizzas à la figatelli. Et les marseillais, si, si, c’est vrai. Mais pas les kalashnikovs.

  4. Nicolas

    Whaouuu, les acteurs que t’as engagé. C’ta coûté bonbon non ??
    …Haight, Mourges, Colaud….c’est du lourd, du Dinausore (pardon Sylvie).

  5. haight harvey

    dis à nicolas de ne pas etre triste ,il sera dans ton prochain clip pub pour » fleury michon »jambon avec cohen et sans cohen.je lui laisse le choix du role,je prendrai celui qu’il me laissera puisque je suis moins cher que lui !!! ceci dit, merci jeff de m’avoir donné l’occasion de faire quelque chose d’aussi inhabituelle pour moi.même si cela dure quelques fractions de secondes,c’etait tres amusant.

Archives

suscipit Sed ut ipsum facilisis Curabitur ut fringilla

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer