Le Niaquoué était au Vélodrome !

IMG 0357 1024x768

J’ai trahi la France ce week-end. Je n’en suis pas fier, croyez-le bien. Comme le Maréchal en son temps, j’ai retourné ma veste (de chez Pointes et Coutures, 199 € en laine vierge à 86%) et accueilli chez moi, dans mon domicile, l’envahisseur chinois. Vaincu et piteux, j’ai rendu les armes, déclaré forfait face à celui qui dominera demain, le monde entier. Vendredi soir, je l’ai emmené voir OM/PSG et puis le lendemain, nous avons signé les “Accords du Bar de la Marine“ en présence de Gilles Azzopardi, grand traître devant l’Eternel. Par notre paraphe, nous reconnaissons notre défaite, notre capitulation sans condition en échange de la vie sauve. Le pire est que j’ai signé ma reddition devant le regard médusé de mes enfants. Ma fille m’a supplié de poursuivre la lutte avant de me traiter de lâche. J’ai réussi à sauver la vie de mon fils que le Niaquoué voulait ramener avec lui à Shangaï pour lui faire faire “un stage“ dans une mine de charbon.

J’ai honte aujourd’hui mais dites-vous bien que le chinois est là, à nos portes, prêt à faire frire le monde entier, à l’engloutir entre une feuille de salade et de menthe. Dans quelques années (quelques mois), nous serons tous nuocmamisés alors autant faire comme nos grands parents et nous ranger sagement du côté de l’ennemi.

2 Responses

Archives

Donec Praesent Phasellus ipsum vel, libero venenatis, id, eget

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer