Tag

théâtre

FOTDBAD
Nous avons donné 3 représentations à Nice de la pièce “Temps Mort“ et l’accueil du public est toujours aussi bon grâce à Dieu ! Les gens ressortent avec la banane mais pas que… Il y en a chez qui l’émotion prédomine.
On m’a même demandé de dédicacer des affiches mais on en avait plus…
Petit théâtre mais bonne ambiance comme le montre cette photo où Bruno est hilare pendant que je débite je ne sais plus quelle connerie à une dame du premier rang après la fin de la représentation.
Prochaine étape ? Toulouse ou Bordeaux si les théâtres visés répondent favorablement à notre proposition. La tournée est en route !
 

Le lundi 28 octobre, Bruno et moi étions les invités de la “Grande Emission“ sur LCM présentée par Alexandra Galdon pour parler de la pièce “Temps Mort“.

photo
Alors que je me rendais avec mes enfants dans la célèbre enseigne culturelle afin d’y acheter des livres destinés à leurs yeux saturés par l’abus de télévision et de tablette, j’eus la surprise de voir l’affiche de notre spectacle s’étaler sur les écrans lumineux disposés à côté de la billetterie.
Quelle joie et quelle fierté de se voir ainsi projeter devant un public de badauds venus retirer des places de concerts et de spectacles et qui sait… se laisser convaincre de venir nous applaudir ?
Je ne sais pas qui est ce Patrice qui figure, torse nu, sur l’affiche jouxtant la nôtre, mais je ne voyais que nous !

Capture d’écran 2013 06 24 à 19.32.13
Je ne suis toujours pas inscrit sur Facebook mais je dois dire que je suis en train de vérifier l’intérêt que cela peut avoir pour “Temps Mort“ ! En une journée, 40 nouvelles personnes se sont inscrites à la page créée par Yannick Arnaudy qui s’est occupé de la conception du site et qui gère aujourd’hui avec l’agence Carocom, le fil d’actualités.
Merci à tous ceux d’entre vous qui se sont inscrits et pour vous faire un cadeau, sachez que nous posterons régulièrement sur notre page Facebook des infos et videos exclusives que vous ne pourrez pas lire et regarder ici…
Une première video a été postée hier matin par la ravissante Carlyne qui s’occupe de moi chez Carocom. Vous y verrez les 3 comédiens expliquer… enfin, expliquer est un grand mot ! Disons que vous aurez plutôt une idée de l’humeur qui nous anime…

Capture d’écran 2013 05 31 à 20.15.44
Ça y est, nous avons ouvert le site internet de la pièce Temps Mort ainsi que créé une page Facebook. “Aimez“ nous et partagez l’info auprès de votre réseau afin de fabriquer une belle boule de neige qui dévalera la pente jusqu’au mois de novembre !
Sinon, nous avons attaqué les répétitions la semaine dernière et je dois vous dire qu’il y a quelque chose d’émouvant à voir prendre vie ce que j’ai écrit il y a des mois et ce que je porte en moi depuis des années. Il est passionnant de chercher avec les comédiens et le metteur en scène la bonne attitude, l’effet de mise en scène qui fera que le texte sera porté à son acmé. Chaque intonation, chaque silence revêt une importance capitale comme les notes blanches et noires d’une partition et nous répétons nos gammes inlassablement afin de vous jouer le plus beau des concerts.
L’ambiance est excellente et les fous rires nombreux ce qui augure de belles choses même si mon angoisse et mon stress ne feront que grandir jusqu’à la première…

DN 0488
Je ne vous en ai pas parlé avant car j’attendais que tout soit réuni pour le faire mais aujourd’hui, je peux l’annoncer à la face du monde : je remonterai sur scène à la fin de l’année. Les 6, 7 et 8 novembre 2013 pour être exact.
Cela fait 3 ans que je porte en moi l’idée d’écrire sur les différents événements qui sont venus bouleverser ma vie depuis cette funeste journée du 17 février 2009, quand je me suis retrouvé seul du jour au lendemain, avec un tas de questions et une grosse remise en cause à effectuer.
Au début, ce devait être un roman autobiographique mais la tâche me paraissait lourde et pesante et je n’avais pas envie d’écrire un roman plombant qui en plus, n’aurait pas connu de fin heureuse. J’ai porté en moi cette envie d’écrire comme une mère porte son enfant mais sans avoir la moindre idée de quand prendrait fin cette douloureuse et lente gestation. Et puis, il y a un an, j’ai retrouvé à une soirée mon ami Carlo Casaccia (le comédien situé sur la droite), qui avait vécu le même “traumatisme“ et cela a déclenché l’irrépressible envie de me saisir de mon clavier pour raconter nos expériences de quarantenaires découvrant, tardivement, les choses essentielles de la vie.
J’ai également écrit un rôle pour Bruno Gallisa, un comédien et un ami que j’adore, qui s’inspire largement de son histoire personnelle. Bref, cette pièce sera largement autobiographique et nous allons faire notre psychothérapie sur scène… de manière drôle et enjouée. En effet, avec le temps et le recul, j’ai réussi à transformer nos histoires en quelque chose de mordant et humoristique et la pièce est aujourd’hui, résolument orientée vers la comédie.
J’aimerais tant que les spectateurs qui viendront nous voir puissent se saisir de nos erreurs de jugements et de nos fautes de parcours pour réfléchir à leur vie… Mais s’il passe 1h30 à rire, ce ne sera déjà pas si mal.
Pour s’occuper des relations presse et de la communication, je me suis entouré de la meilleure agence de promotion de la région : Carole Lains (sur la photo) et Chloé Costopoulos de l’agence Carocom.
La mise en scène sera confiée à Rémy Dupont et le lieu réservé… L’Espace Julien. 600 places assises…
On va bien faire les choses et on les fera en grand. Même si c’est un échec, je veux pouvoir me dire que j’ai tout fait pour réussir.
Vous viendrez ??

Samedi soir, j’étais avec mon amie Anne-Laure que j’ai rencontrée au Bénin et nous avons feuilleté l’album photos de nos souvenirs. Nous sommes alors tombés sur cette video que j’avais tournée en décembre 2010. J’essayais alors d’expliquer à deux de mes anciens élèves, Blaise et Fémi, ce qu’était la comédie, “faire semblant“, concept complètement inconnu pour eux qui ne trichent jamais.
Ils ne connaissent pas le théâtre, n’ont jamais vu la télé ou le cinéma et nous étions venus fêter Noël avec eux dans la forêt. Nous avions amené de France un video-projecteur, transporté sur pirogue un groupe électrogène pour fabriquer de l’énergie et acheté un grand drap blanc au marché de Cotonou pour leur projeter “Le Roi Lion“ : cela fut un événement qui m’avait tiré des larmes aux yeux. Voir tout le village rassemblé bruyamment devant l’écran pour s’émerveiller devant des images qui bougent et des animaux qui parlent ! Mon plus beau Noël à ce jour.
C’est en prévision de cette soirée que nous avions essayé d’expliquer aux enfants ce qu’était la comédie, le cinéma, l’industrie du rêve…
Reste cette video, très drôle, qui me donne envie d’y retourner.

1 2

Archives

risus venenatis tempus ultricies felis eleifend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer