Mon double féminin

IMG 7029
Quand j’écris un petit film, je ne me censure pas et je ne me pose aucune barrière. Par exemple, si je pense qu’il serait drôle que le personnage que je vais incarner soit déguisé en femme, je l’écris tel quel. Je ne me pose aucune question de pudeur et n’éprouve aucune honte a priori.
Et puis viens le moment où je réalise. Je suis alors en studio, entouré de Smahane, la maquilleuse avec qui je travaille depuis 10 ans, du cadreur, du monteur, des personnes du studio, de l’agence de publicité et du client et puis j’entre sur le plateau sous leurs regards interloqués et moqueurs. Et là, parfois, je regrette ! Je me dis “quel con !“ mais c’est trop tard.
Et voilà encore un spot de tourné pour la Caisse d’Epargne. Heureusement, c’est de la communication interne et personne, à part les milliers d’employés de la Caisse d’Epargne, n’assistera à ce naufrage artistique.
Depuis que je tourne ces spots (15 épisodes), je n’ose plus me rendre dans une agence bancaire de l’écureuil. En regardant la photo, vous comprendrez facilement pourquoi…

Archives

tempus dictum id, nunc dapibus id

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer