Category

Mon actualité

42 16855403 1
Alors là ! Si c’est pas un scoop çà ! Je pars en fin d’après-midi à Luynes où je vais essayer d’interviewer Samy Naceri, l’immense commédien dont on a pu admirer le jeu dans Taxi, 1, Taxi 2, Taxi 3 ou bien encore Taxi 4, preuve, s’il en faut, de la diversité de son jeu de comédien. Je suis excité comme une puce ! L’interview sera disponible dès demain, ici, sur ce blog !

cyrilchauvin
Il y a quelques semaines, j’ai commencé à vous présenter les gens ayant trait à ce blog qui comptent pour moi. Je ne sais pas si cela vous intéresse mais je vais continuer. Si vous n’êtes pas content, vous n’avez qu’à faire votre blog perso avec vos amis et j’irai à mon tour poster des commentaires désagréables.
Je vous ai tout d’abord présenté Virginie Favre, une amie sympathique et fidèle au tour de poitrine aussi démesuré que le diamètre d’une roue de Hummer. J’ai parlé de Raphi Raynaut et Cédric Maurin, 2 jeunes pousses que je couve de ma bienveillante attention et qui me le rendent bien. Aujourd’hui, je voudrais vous présenter une personne qui m’est cher : Cyril Chauvin. La photo présente en haut de cet article a été prise il y a quelque temps déjà. Il ne ressemble malheureusement plus à ce bel Apollon en marcel orange du MoDem car il a récemment arrêté de fumer. Cela a contribué à redessiner sa silhouette et abîmer un physique parfait. Il n’est ainsi, plus capable de se tenir debout à la barre d’un voilier car sa corpulence représente un danger pour la navigation maritime.
Je ne voudrais point paraître dithyrambique mais Cyril est un homme aux talents multiples. Malheureusement pour lui, il travaille souvent avec moi. Cadreur de talent, c’est lui qui signe les images des “Tranche de Vie“ et de toutes les publicités que je réalise. Son premier métier n’est d’ailleurs pas celui-là. Il est photographe de mode. Grand photographe de mode. L’un des meilleurs de Marseille d’après ce qu’il se dit. Je l’ai attiré avec moi à la TV car j’avais besoin de travailler avec quelqu’un en qui je puisse avoir confiance. Je n’aurais jamais pu être moi-même à la TV si son oeil avisé n’avait pas été derrière l’objectif de la caméra. Il m’a donné confiance et il continue à me confier son avis quant à la drôlerie de mes sketches. Lorsque je le vois sourire, ou plus rarement rire, je sais que ce sera bon. Cela n’arrive pas souvent car Cyril n’est pas flagorneur, mais il est mon premier spectateur et son jugement est capital pour moi. “Tranche de Vie“ est vraiment le fruit d’un travail commun et sa collaboration m’ébaudit chaque jour un peu plus.
Je ne lui connais aucun véritable défaut. Il y a des gens comme cela, rares, qui n’ont pas de défauts avérés ; non pas qu’ils soient insipides ou falots, bien au contraire. Cyril est en effet, drôle, patient, généreux et intelligent et je ne l’ai jamais entendu dire du mal des autres. Avouez que c’est odieux, non ? Si… en réfléchissant, il y a un truc qui est vraiment nifflant : il sait tout faire (enfin, il dit qu’il sait tout faire). On est dans un hélico pour un tournage ? Il explique au pilote qu’il a son brevet de navigation. On discute sport extrême ? Il raconte ses expériences multiples en saut à l’élastique ou en parachutisme. On interview un pizzaïole ? J’apprends que Cyril a travaillé dans une pizzeria. On parle de voile et voilà Cyril, skipper sur l’Atlantique Nord ! On tourne un sujet sur une actrice marseillaise de films classés X et voilà que Cyril m’avoue que… Enfin, bref… ajoutez à cela qu’il compose, qu’il joue de 3 instruments de musique, qu’il peint et dessine et qu’il enseigne la salsa chaque semaine et vous aurez une idée de la dose de haine que j’ai accumulé contre lui pendant toutes ces années. Le pire, c’est qu’il n’a même pas la grosse tête et qu’il n’étale jamais la polyvalence de son talent. Il n’avait jamais tenu une caméra video de sa vie avant “Tranche de Vie“ et voilà que maintenant, il est demandé pour réaliser des films d’entreprises… Ecœurant. Mais il y a un domaine où il ne m’égalera jamais : le théâtre. Il joue comme un pied et c’est pas faute d’avoir essayé de lui faire jouer la comédie à ce gros naze ! Il est peut-être très fort avec une guitare ou un appareil photo dans les mains, mais sur une scène, il est pathétique ! Enfin bref, je vais clore ici cet éloge qui n’est pas funèbre bien que mon sujet aime les chambres noires. Je sais que Cyril s’y connaît en mise au point et j’espère qu’il aura apprécié celle-ci.

canibale
Ardéchois préparant le dîner (gravure de 2003 réalisée par le Père Ernst Dichter).
Eh oui, les amis… le succès de cette pièce ne se dément pas. La preuve : on la joue même à l’étranger ! A Aubenas plus précisement. C’est dans l’Ardèche. Ne me demandez pas où est l’Ardèche, je n’en ai aucune idée. La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Aubenas nous a demandé de venir jouer la pièce à l’occasion d’une manifestation dont je ne connais pas l’intitulé. C’est pas le top ça ? A nous l’aventure des grands voyages ! A nous la nature et les senteurs d’une contrée encore vierge d’explorateurs. A nous les nourritures variées et la rencontre avec l’autochtone sauvage. Certains disent que les ardéchois sont cannibales, d’autres que leurs sorciers et leurs croyances dans le Mâlin peuvent les rendre inamicaux. On raconte qu’ils peuvent voler dans le ciel et qu’ils plongent sur leur proie (généralement des enfants) afin de les attraper à l’aide de leurs griffes acérées. L’Empereur Bocassa serait né à Aubenas, de même qu’Hanibal Lecter. Il n’en faut pas plus aux esprits chagrins pour donner de l’épaisseur à leur théorie fumeuse. Ces mêmes tourmenteurs parlent d’une légende qui compte les mésaventures d’une troupe de théâtre partie évangéliser cette partie reculée du monde… Ils auraient été dévorés par les ardéchois à la fin du spectacle ou sacrifiés au cours de cérémonies démoniaques selon les versions… Mais au diable ces fadèses ! Nous n’avons que faire des racontars des grenouilles de bénitiers : j’emmène ma troupe là-bas… de l’autre côté… et je suis sûr que tout se passera bien.

cr 2
Vous devez vous demander qui sont ces deux jeunes personnes aux visages poupons griffonnées de rides et aux regards vitrifiés par l’alcool et la fumée de cigarettes qui font rire. Ils s’appellent Cédric Maurin et Raphaël Raynaut et ils dirigent la société Klarté, agence de communication à Marseille et sûrement, un jour prochain, à Paris. Je souhaitais leur rendre hommage car ce sont de leurs cerveaux malades qu’est sorti mon site internet (www.brokenarmscompany.com), aujourd’hui fermé pour cause de blog réalisé par une personne à la sexualité hésitante dont j’aborderai le cas un jour ; je veux bien entendu parler de Ludovic Perez, plus connu sous le nom de “Tata Rosette“ dans le quartier de l’Opéra où l’inverti distribue ses faveurs.
C’est encore Klarté qui m’a offert le logo de la Broken Arms Company ; qui a, pendant 2 ans et demi, mis à jour chaque semaine mon site internet et qui a actualisé aujourd’hui ma page d’accueil avec cette sympathique frise composée des montages réalisés par la poitrinaire Virginie Favre.
Que dire d’eux sinon qu’ils ont un talent ENORME et que c’est, à mon sens aujourd’hui, l’agence la plus créative sur le marché. Ça m’énerve d’ailleurs. Quand je pense que ces 2 avortons, ces 2 têtards, ces 2 larves étaient autrefois des employés à moi, que je sous-payais et que j’avais réduit à l’état d’esclave. Je revois encore Raphaël me cirant mes mocassins à glands en cuir alors que Cédric me polissait les ongles en me lisant des articles d’Auto Plus… C’était le bon temps. Et puis les oiseaux ont quitté le nid pour fonder le leur. En moins de 3 ans, ils ont acquis la taille et réalisé le chiffre d’affaires que j’avais mis 9 ans à construire… C’est rageant, non ? Humiliant même. Ils continuent à me dire bonjour, à me faire croire que j’ai été important pour leur réussite, essayant même de me la faire partager comme les seigneurs d’autrefois, quand ils invitaient à leur table le lépreux afin de le rassasier de soupe au lard. Aristote disait que la première qualité du style, c’est la clarté. Du style, ces deux asticots n’en manquent pas. Où vont-ils s’arrêter ? Je ne le sais pas mais la route qu’ils ont prises ensemble est longue et sans radar et leur bolide carbure au nucléaire.
Si vous avez envie un jour de changer d’image, de gonfler votre notoriété et de vous doter d’outils de communication originaux afin d’accéder à la cour des Grands, allez voir ces deux lascars sans aucun souci et visitez leur site (lien sur la droite). Ils répondront à vos besoins au delà de vos espérances et en toute Klarté.

logo lcm orange.miniature
Ça y est, depuis ce matin, 6h00, La Chaîne Marseille est enfin disponible sur la TNT. Elle va ainsi couvrir un territoire que l’émetteur hertzien de l’Etoile ne touchait pas : Aix-en-Provence, Vitrolles, Martigues, la Côte Bleue, Aubagne, Marignane etc. Il n’y a que Cassis et La Ciotat qui ne pourront pas recevoir LCM pour le moment mais dans quelques mois. Il faut, pour la recevoir, réinitialiser son décodeur TNT. LCM devrait se situer sur le canal 20. A vous de regarder “Tranche de Vie“ en qualité numérique !

56293365
J’ai rencontré une femme qui me propose d’écrire avec elle. Je suis persuadé depuis longtemps que je serais meilleur si je trouvais mon double en écriture. En effet, je ne suis pas très performant sur l’écriture d’une histoire. Je sais écrire une histoire courte, un sketche, un discours drôle, un spot de pub mais un scénario ou une pièce, c’est plus difficile. Je me sens plus à l’aise avec les dialogues qu’avec le récit et je compte beaucoup sur elle pour arriver à un résultat meilleur que si j’écrivais seul. Mais comment faire pour écrire à 2 ? Nous avons une première réunion de travail vendredi et je dois dire que ce saut dans l’inconnu est excitant mais terrifiant. J’adorerais discuter avec Jean-Pierre Bacri afin de savoir quelle méthode il utilise avec Agnès Jaoui pour écrire leurs scénarios. Les frères Poivre d’Arvor qui écrivent ensemble, me fascinent. Se partagent-ils les rôles comme je l’imagine : à toi l’histoire, à moi la rédaction ou bien rédigent-ils un chapitre chacun à leur tour ? S’il y a parmi vous, quelqu’un qui a une idée sur la façon dont on s’y prend, si vous avez lu ou entendu un auteur et son double expliquer comment ils s’y prenaient pour écrire, racontez-moi !

logo glastint q
Hé oui les amis ! Back to business. Faut bien vivre, gagner sa pitance et régler les factures. Je tourne des spots pour la société Glastint (traitement de vitrage) demain toute la journée avec ma fidèle équipe de bras cassés : Cyril Chauvin à l’image, Sabrina Rousset au maquillage, un comédien qui arrive demain par avion (c’est une super grosse prod !), Aude Frossard de l’agence Firstcom qui vient superviser le tournage et une soixantaine d’autres techniciens dont je n’ai pas envie de vous parler ici. Il y aura des effets spéciaux dignes de Hollywood (ou Bollywood, je ne sais plus mais ça se termine en “wood“). Des comédiens géniaux, dont un joueur de base-ball. Quant à moi, je tournerai également dans ce spot qui va révolutionner le monde de la publicité. Si c’est réussi, je vous le montrerai ici, sur mon blog. Si j’ai honte, je détruirai les bandes afin que, jamais, la vérité ne sorte.

affiche
“Les Créateurs“ reviennent ! Après une tournée triomphale dans les bars de la région, nous allons rejouer le 9 novembre 2007 à Plan-de-Cuques pour une soirée exceptionnelle. La représentation aura lieu dans la salle du Clocheton d’une capacité de 300 places (voir rubrique “Agenda“ dans le menu en haut pour les réservations). Quoi de neuf ? Beaucoup de choses ! En effet, j’ai profité de mes vacances dans le Tarn (sans commentaire) pour apporter des améliorations à la pièce. Pour ceux qui l’auraient déjà vu (vous êtes plus de 2 000 !), j’ai changé la scène de la banque que je trouvais “molle“ avec un texte un peu creux. Je reprendrai le rôle à Alexandra, qui interprétait le personnage de Jocelyne Agio. Deuxième changement, la scène du Conseil Général où les 2 acteurs principaux étaient un peu perdus sur scène. Leurs rôles ont été épaissis et “Josianne“, personnage qu’aimait beaucoup le public, va rester avec moi sur scène pendant toute la scène. Ensuite, la fin a été modifiée afin d’alléger le rôle de Nicole qui était un peu lourdingue avec de longues tirades interminables. J’ai redynamisé cette scène finale avec des dialogues plus incisifs. Enfin, le changement le plus important réside dans la distribution. Florent Peyre remplace Marc Troaini dans le rôle de Christian, qui avait assuré un brillant intérim pendant que Florent présentait son one-man-show à Avignon. “Les Créateurs“ seront également à l’affiche au mois de février 2008 au Quai du Rire (voir rubrique “Agenda“).

73845346
Imaginez mon désarroi à l’heure où j’écris ces lignes. Je me trouvais à Hammamet, le Mac confortablement installé sur mes genoux, prêt à vous faire vivre mes trépidantes aventures internationales quand soudain… la panne. Le Mac ne démarre pas. Je ne vois qu’une pomme se dessiner sur l’écran de mon computer puis, rien. Je pleure, j’enrage, ne sachant que faire. Y’a-t-il un Apple Center à Hammamet ? Je descends 4 à 4 les escaliers de l’hôtel (y’avait pas d’ascenseur. C’était un Voyage Carrefour) où je résidais puis je me précipite à l’accueil où se tient debout un jeune berbère aux yeux de jade, drapé dans une djellaba tissée en poils de chameau et couvert d’une chéchia Karl Lagerfeld. Je lui demande, essayant de contenir mon excitation et la colère qui court dans mes veines, s’il y a un Apple Center ici ? Il me regarde en souriant et me répond : “si, si, Mister. Apples in the kitchen. Ask the restaurant.“ Je lui jette un regard noir qui se fracasse sur le sourire imaculé qu’il me tend et je remonte pleurer dans ma chambre. Il aura fallu que j’attende 8 longues journées afin de voir mon ordinateur réparé (bravo à la réparation en un temps record de la société Azurtech à Marseille). C’est le disque dur qui a lâché ; le salaud. Me voilà donc revenu parmi vous et j’en suis très heureux. Vous m’avez manqué.

72892947
Je ne vous ai pas raconté mais je suis en vacances dans le Tarn. Une erreur. J’aurais dû me renseigner sur ce département avant de partir, savoir s’il y a des activités, des trucs intéressants à voir etc. Trop tard. Je l’ai découvert par moi-même et la réponse aux questions ci-dessus est unique : non. J’ai l’impression de passer mes vacances dans les années 80. Si vous aimez le vintage, venez dans le Tarn : Golf GTI, 206 GTI, Clio 16S, 103 SP avec guidon torsadé, tout y est et c’est à une grande parade quotidienne que les habitants du village nous invitent quotidiennement. Tiens, arrêtons-nous un instant sur “l’habitant du Tarn“ : il a un accent agaçant qui arrive même à être horripilant quand il est placé dans la bouche d’un enfant à la dentition gâtée par l’excès de sucre. Ces chicots plantés sur des gencives malades tendraient à indiquer qu’il y a un manque cruel de dentistes (diplômés) dans la région. On les comprend.
L’adulte est obèse, voire très obèse ; il porte une robe en tergal à motifs fleuris pour les femelles et un short avec chaussettes de tennis et un marcel pour les mâles. L’habitant du Tarn parle peu et ne cherche pas trop à savoir si une vie existe au-delà des frontières de son département. Il est très souvent entouré d’une nuée de mouches agressives qui le pourchassent jour et nuit. En effet, et il faut le savoir si vous passez un jour dans le Tarn (vous seriez quand même très cons) : c’est LE département des mouches. Et oui… La Camargue a ses chevaux, le Limousin a ses vaches et le Tarn a ses mouches. De plus, elles volent tout le temps. Jour ET nuit. Surtout la nuit d’ailleurs. En tout cas, c’est le moment où on les remarque le plus. Elles se posent à toute heure sur votre visage, vous réveillant si vous dormez. Il y a aussi les araignées qui piquent. Et oui, le Tarn est riche en espèces amicales ! Ces araignées m’ont bizuthé dès ma première nuit (passée sur un canapé vu qu’il faisait 43 C° dans la chambre) : j’ai été piqué et j’ai eu le bras paralysé pendant 2 jours. Jusqu’à la nuque ça me remontait. Saloperies !
Nos sorties se partagent entre le Super U de Castres et le magasin de presse qui offre au grand lecteur de quotidiens que je suis, “Le Monde“ d’il y a 2 jours et “L’Equipe“ du mois dernier (Ribéry a signé au Bayern !!). Dans LE cinéma de Castres, nous avons pu voir en “avant première“, “La Boum 2“ avec Sophie Marceau. Film très moyen que j’avais déjà vu à la TV mais sur grand écran, c’est quand même autre chose ! Bon allez, je vous laisse, il faut que j’aille au Super U chercher des allumettes pour le barbecue. Ce soir, c’est brochettes de bœuf aux mouches.

1 93 94 95 96 97

Archives

Curabitur leo. ut sed accumsan Donec mattis velit, in

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer