Je m'envoie en l'air !

airbus A340 300
A l’heure où vous lirez ces lignes, je serai dans les airs à bord d’un avion d’Air France pour Cotonou. J’ai hésité avec la Malaysian Airlines mais avec eux, les vols sont interminablement longs. Leur dernier avion est d’ailleurs en train d’établir le record du monde du vol le plus long puisqu’il a décollé il y a un an et n’a toujours pas atterri.
Figurez-vous que grâce à l’amitié d’un ami d’enfance, Laurent Biraud, aujourd’hui commandant de bord dans notre glorieuse compagnie aérienne nationale, j’ai pu embarquer la quantité astronomique d’affaires que vous m’avez données et que, surprise, à l’embarquement, j’ai été surclassé… Et oui, une hôtesse au sol m’a prévenu que, sur instruction, j’avais été surclassé par le commandant de bord, un ami de mon ami d’enfance ! Je n’ai JAMAIS voyagé en business class et je trépigne d’impatience à l’idée de m’assoir dans un fauteuil moelleux, servi par d’accortes hôtesses qui vont me proposer moultes mojitos frais, plateau repas signé Lenôtre, sans oublier les grands vins de Bourgogne qui vont avec.
Et dire que je pars là-bas pour faire de l’humanitaire ! Je me demande ce que je vais raconter à mes voisins de cabine quand ils vont me demander ce que je vais faire au Bénin, pensant que je suis un gros bonnet, un capitaine d’industrie allant piller quelques ressources naturelles africaines. Je me composerai un personnage sinon ils vont croire que je fais de l’abus de confiance.
Je vous raconterai cette expérience nouvelle pour moi mais j’ai peur d’une chose : d’y prendre goût.
 

2 Responses
  1. Peut-être un jour irons nous ensemble à Cotonou (ma fille y vit )
    Moi je suis surclassée seulement au retour car gros clients d’air France pour eux et le personnel expatrié de leur entreprise ma petite famille jouit de privilèges du chef du service commercial d’air france de là bas (on ne m’a jamais prise pour un gros bonnet) Mes enfants ont une activité qui leur permet de faire travailler dans des conditions plus qu’humaines une grande quantité de Béninois, Ils ne pillent aucune ressource naturelle,et réinvestissent tout ce qu’ils gagnent au Bénin!
    J’espère qu’on vous aura bien surclassé en business ou première car la classe premium c’est une horreur (mauvaise inclinaison des sièges) et je préfère la classe économique !

    1. Voyager avec vous serait réaliser un rêve. Vous m’apprendriez le point de croix pendant nos longues escales en terre africaine. Peut-être un jour…

Archives

lectus id venenatis ut ut quis Aenean amet, accumsan at consequat.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer