Désolé…

desole
Je délaisse ce blog depuis trop longtemps pour ne pas venir me chapitrer devant vous. J’ai honte de moi. Qu’est-ce que c’est que ce merdier ?! Entends-je d’ici alors que j’écris ces quelques lignes pour tenter une justification aussi vaine qu’inutile. Ceux qui me conspuent et me couvrent d’acrimonie et de bile rageuse ont bien raison de se manifester bruyamment car l’auteur d’un blog qui se respecte, ne peut déserter son stylo en invoquant moultes prétextes spécieux qui seraient vus comme des coquecigrues de votre part.
Néanmoins, je vais tenter de me lancer dans un autodafé afin de me sortir du mauvais pas dans lequel je me suis embourbé, tel un hippopotame après la saison des pluies.
J’ai pas mal de travail et ma vie personnelle a connu quelques soubresauts qui m’ont éloigné durablement de ce journal numérique où j’aime conter mon quotidien achalandé et bigarré qui fait rêver des milliers de lecteurs embourbés (répétition voulue) dans des vies mornes, grises et bien souvent vides de sens. Et toc.
Donc j’ai du travail, disais-je avant de m’auto-interrompre de manière agreste. Le “gros“ film sur lequel je travaille depuis déjà quelques semaines a nécessité l’écriture d’un scénario précis avec un planning de tournage non moins détaillé. Il y a pas mal de témoins et d’experts à faire intervenir et nous allons parcourir la France, la Géorgie et l’Algérie à partir de la fin du mois d’août jusqu’à la fin du mois de septembre. Vous n’imaginez pas la complexité de ce tournage mais c’est passionnant et je travaille main dans la main avec l’agence Firstcom qui gère ce nouveau client international qu’ils viennent de signer. Nous n’avons donc pas le droit à l’erreur et la pression est énorme ! J’adore…
Parallèlement à cela, je travaille à l’écriture de spots pour une banque. Six spots seront tournés en studio début août à Marseille avec votre serviteur derrière et devant la caméra. Belle production avec l’agence Marsatwork avec qui je commence à avoir un bel historique. Les spots sont destinés à une diffusion interne nationale et je suis en pleine écriture ! Cela sera très amusant à tourner et j’espère, à regarder.
J’attends encore 2 réponses pour la fin du mois de septembre et le début de l’année 2015. Deux très beaux projets d’animation d’événements prestigieux (dont encore une banque !) pour lesquels j’espère une fin aussi heureuse.
Voilà donc la preuve que mon silence n’est pas du à une impéritie de ma part.

2 Responses
  1. Noname

    Double merci Jean-Francois, pour avoir donné de vos nouvelles, et pour avoir enrichi mon vocabulaire, le mien est bigrement simple et je ne connaissais pas les 2/3 du vocabulaire que vous avez employé. J’ai du utiliser un traducteur francais/francais.
    Je suis ravie pour vous, vos projets en cours m’épatent, et vous avez l’air de vous eclater, tant mieux.
    Donc : Bravo !!!
    J’espere que rien de grave dans votre vie perso et que tout roule pour vous 🙂

  2. Vous me donnez le sentiment d’être un thaumaturge ! (“personne qui accomplit des miracles“, vous n’aurez pas besoin de chercher le mot dans le dictionnaire). Moi, Jean- François Carias, j’apprends des choses à Noname ?! Mais c’est jour de fête ! Une poussée d’alacrité me saisit à cet instant. Vous imaginer plongée dans un dictionnaire à cause de ma modeste personne, moi le rimailleur de bas étage, me fait monter le rouge au front. Je ne trouve pas d’autre péroraison à ma réponse que vous adresser mon affection la plus vive.

Archives

suscipit commodo dolor libero id lectus ipsum Donec nec ut pulvinar

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer