Mon fils est le meilleur !

80601651
Hier soir, j’ai vécu une joie que les parents connaissent de temps à autre. Ce type de petit bonheur mâtiné de fierté que seul un enfant peut procurer à un père. Alors, vous avez envie d’aller sur le balcon et de le présenter à bout de bras aux passants déambulant en bas de chez vous, tel Simba dans l’ouverture du Roi Lion. Vous êtes pris d’une irrépressible envie de hurler : c’est mon fils !!! mais vous ne le faites pas parce qu’avec tous les travaux qu’il y a actuellement dans Marseille, personne ne vous entendrait et aussi parce que vous n’êtes pas assez costaud pour porter à bout de bras ce garçon qui engloutit un paquet de céréales tous les matins.
Mais quelle est donc la raison pour laquelle j’aurais eu envie de célébrer à ce point mon garçonnet âgé de 9 ans ? Je vais répondre à cette question que vous vous posez tous : parce qu’il est rentré en souriant et que, fièrement, il m’a annoncé : “papa, je suis le meilleur de toute l’école !“.
Une larme pris naissance dans le coin de mes yeux verts et resta en équilibre, retenue par ma volonté de contrôler mes émotions et ne pas céder à la sensiblerie. Je regardais ce fils que j’ai bien failli ne pas voir naître en louant le Ciel de m’avoir fait connaître cette joie d’être le père d’un génie. Un de ces enfants qui, plus tard, dirigeront les destinées de notre beau pays à la tête d’un ministère régalien ou bien dans le costume d’un capitaine d’industrie (s’il en reste).
Mon Dieu que j’étais fier de lui ! Je le prenais dans mes bras en le couvrant de baisers, le remerciant de mes lèvres d’être lui. Ainsi, à force de travail ou tout simplement grâce au talent que je lui ai transmis par mes gênes, sa maitresse et l’ensemble du corps professoral, lui avait enfin décerné le titre envié de “meilleur élève de son école“… Artaban, à côté de moi, ferait bien pâle figure et ressemblerait à un adolescent boutonneux venant d’obtenir son permis de conduire après 3 essais infructueux.
Mais c’était trop beau pour être vrai et cette image haute définition se pixellisa au point de ressembler à un jeu video des années 80. Je n’avais pas bien compris et je me suis laissé emballer par une imagination débordante que je ne peux chapitrer puisqu’elle me fait vivre depuis des années. La vérité se fit jour par la voix de ce même fils qui développa sa pensée autant par naïveté que pour me ramener sur terre, voyant bien que je m’étais laissé aller à une envolée stratosphérique dont je suis coutumier.
“Ouais, je suis le meilleur de l’école en foot !“ Le garçon qui me faisait face vit bien la déception envahir mon regard et transformer les traits graciles de mon visage en gribouillage informe de rides mais il ne se départit pas de son sourire convaincu de m’apporter là une excellente nouvelle. Et oui, mon fils est le meilleur joueur de football de son école… Il a battu les CM2 en marquant 3 buts et est devenu ainsi le Zidane de la cour de récréation.
Je découvris ensuite qu’il avait un mot dans le carnet signé par sa maîtresse : “Bastien se relâche actuellement en classe et ses résultats s’en ressentent. Il faut qu’il se reprenne rapidement.“
Je suis violemment passé en quelques secondes d’un sentiment d’immense fierté à une flagrante contrariété ; sans palier de décompression, je suis allé droit à l’embolie. Je croyais avoir enfanté un Steve Job alors que c’est Franck Ribéry qui était en train de gouter dans la cuisine (la cicatrice en moins et le vocabulaire en plus). C’est un peu comme si, après avoir cru tenir un ticket de Loto gagnant, vous vous aperceviez qu’il vous manque un numéro pour toucher le jackpot…
Tant pis pour moi. J’essaye de me consoler en imaginant mon fils heureux sur une pelouse anglaise, riche à millions et marié à une jolie femme, pleine d’attention et intelligente, qui saura bien s’occuper de lui. Avec Zahia par exemple.

57 Responses
  1. Noname

    Ouf je suis rassurée, non pas de votre terrible déception, mais que vous soyez retombé sur terre… je me suis prise au jeu au début de votre texte (où se cache une inhabituelle (et abominable) faute d’orthographe, je vous laisse le soin de la corriger), et me suis dit en fronçant les sourcils : « il a pris le melon notre Jean-François… » Mais non j’arrive à la chute du texte, il est bien là… J’adore… Vous m’avez bien eue…

    1. Merci Noname de votre bienveillance. J’aurais aimé avoir le melon mais je n’y arrive pas. A ce point là, cela devient même handicapant. J’ai l’impression que ceux qui montent haut sont obligés de se la péter un peu mais j’ai beau essayé, je reste sur le plancher des vaches.
      P.S. : merci pour la faute. J’ai honte !

  2. Noname

    Suis pas d’accord… Le melon, quand il est étalé aux autres, il gâche tout. Par contre c’est dans votre tête, pour vous seul, qu’il faut le cultiver. Je suis le meilleur, mais je le dis à personne. Ca galvanise 🙂

    1. Une sorte de culture de melons sous serre ? C’est cela votre proposition ? Vous m’imaginez en train de me répéter « je suis le meilleur mais je ne le dis à personne“ ? Mais c’est impossible ! Le doute fait parti de ma vie et je crois même que, bien géré, le doute me fait avancer, me fait progresser. Je ne me satisfais jamais de ce que j’obtiens et cours toujours après “mieux“, après “plus“… C’est éreintant.

  3. Noname

    Jean-François… toujours dans les extrèmes. Vous pouvez vous félicitez interieurement et vous dire que vous êtes le meilleur losque vous faites quelque chose de génial, et douter à d’autre moment sur d’autres sujets, l’un n’empêche pas l’autre. Avoir de l’estime pour soi c’est normal, ça s’appelle s’aimer. Vous, vous préférez vous dénigrer, c’est votre fonctionnement. Vous êtes un insatisfait chronique parce que vous cerveau est habitué à fonctionner comme ça, tout simplement. Et plus on est insatisfait, plus nos attentes sont démesurées et finissent par devenir inatteignables… la quête du Graal. Ca peut durer toute une vie, à vous de voir si vous y trouver du plaisir, si vous vous sentez en phase avec vous comme ça. En tout cas ce n’est pas une fatalité, ça peut se changer. Nous sommes en 2013, et une chose que je peux vous garantir de certaine, c’est que l’information à laquelle nous avons acces de nos jours, livres, internet, etc… nous offre toutes les solutions pour sortir des cercles vicieux dans lesquels nous sommes. Encore faut-il vouloir changer…

    1. Waou Noname… Votre commentaire m’a plongé dans de longues minutes de réflexion puis… j’ai allumé la télévision pour regarder Fast & Furious 4 (qui a beaucoup moins excité ma réflexion). Vous avez raison et j’envie votre clairvoyance. Vous savez où vous allez et vous êtes une sorte de gourou pour moi. Un charmant guide qui marche en éclaireur…

  4. cambresine

    Et voilà que vous avez coupé le sifflet à cette pauvre poupinette avec ce brillant échange !
    Mais bravo Jeff pour ton petit compte rendu ! Ton fils on l’aime aussi avec ça !
    Ce qui est plus important c’est de réussir sa vie ! et s’il est comme ça il la réussira avec ou sans diplômes !
    Moi aussi j’y ai cru jusqu’au bout à ton histoire de meilleur de la classe !

  5. Lolobuz

    nomame vous etes psy non? je ne connais pas jeff pour en parler mais de façon générale , je crois que vouloir quelque chose que l’on sait très bien inateignable ( comment ça s’écrit ça? ) est la meilleure façon de rester bien au chaud pour ne pas prendre le risque de l’obtenir vraiment .
    je crois aussi que l’amour a milles visages autres que ce choc électrique du premier rdv et qu’on le vit différemment à 20 , 30 ou 40 ans .
    je crois surtout que le désir est le barometre de l’amour . ( je parle de vrai désir pas de vague réaction mécanique 😉 )
    bref si c’était simple ça se saurait !!! l’amour dechaine tjs les passions et les débats . pourvu que ça dure…..

  6. noname

    Non lolobuz je ne suis pas psy, mais je suis branchée psy, un peu trop d’ailleurs, je ne peux pas m’empêcher de la ramener! 😉 Je connais Jean-Francois pour avoir longuement communiqué avec lui. Ca fait plusieurs mois que je le « harcele » régulièrement avec mes discours, mais ça part d’un bon sentiment : j’ai envie de le voir décoller ! Il a le potentiel d’une voiture de course, il ne l’exploite pas alors j’ai plutôt envie de lui botter les fesses… Il se défile mais il sait très bien que j’ai raison… N’est-ce pas Jean-Francois… ? Vous allez encore nous faire une pirouette ?
    Lolobuz, il est très juste votre discours

  7. noname

    Jeff est sur répondeur, il doit être parti à la bibliothèque se documenter sur les méandres de l’âme humaine.
    Lolobuz, noname parce que pas trouvé un autre pseudo. Je ne suis pas mariée. J’ai un job qui ne me convient pas et que je quitte dans un mois… 🙂
    Et vous ?

  8. Lolobuz

    je ne vous félicite pas pour « noname » ! peut mieux faire 😉 je vous vois bien enseignante …. des enfants? moi médecin…. sans enfant….

  9. cambresine

    elle doit plutôt être assistante sociale Noname !
    Au fait et Lolobuz ça veut dire quoi ?
    Jeff s’est mis sur répondeur car la profondeur de nos élucubrations l’angoisse !

  10. noname

    Heu…je ne sais pas ce qui est mieux entre Lolobuz et Noname… 😉
    Et oui d’abord, ça veut dire quoi Lolobuz ?
    Je ne suis ni enseignante, ni assistante sociale et je n’ai pas d’enfant
    Quant à l’errance, je dirais plutôt que je suis en train d’en sortir maintenant que je quitte mon travail, et la (belle) ville dans laquelle j’habite 😉
    Oui Cambresine, Jean-François a déserté son blog, je pense qu’il a fuit !

    1. Il n’est jamais trop tard Lolobuz. Qui plus est, Noname ferait une ravissante et adorable maman (et le secteur de l’édition consacrée à l’éducation des enfants ferait fortune).

  11. noname

    Tiens Jean-François nous tente une diversion…
    Vous avez raison Jean-François, et chez vous c’est encore mieux, c’est gratuit

  12. noname

    Merci Jean-François pour vos compliments. Mieux qu’être invité à la noce, vous serez notre chaperon, notre témoin de mariage, notre confident, et le parrain de nos 6 enfants

  13. cambresine

    La cambrésine c’est un tissus à tissage lâche de lin qui servait à faire des doublures et surtout à boutisser !
    mon chien se nomme calicot et ma chienne dentelle ! Je ne vous dirai pas pourquoi des noms de tissus pour tout le monde !

  14. noname

    Vous savez parler aux femmes, et leur donner très envie Lolobuz… 😉 , Jean-François l’a bien noté d’ailleurs 🙂
    Messieurs il est tard une dure journée m’attend demain, je vais me coucher et rêver au romantisme de mon futur mari…

  15. cambresine

    Pour le mariage on aura les photos ?
    Et si vous veniez vous marier à Marseille !
    je vous offre même pour une semaine mon petit appartement à Cassis pour le voyage de noces!

  16. cambresine

    nous avons pris des chemins de traverse nous éloignant du départ de nos réflexions !
    Le petit génie du foot va toujours bien ?

  17. cambresine

    Quel fouillis dans toute cette conversation on ne sait plus qui répond à qui !
    Jeff ça te gêne en quoi d’être seul avec 2 enfants ?
    Surtout s’il y a une fan de Mpokora et un futur Zidane c’est super !
    Maintenant que je me suis mise à tutoyer ici tout le monde vouvoie et me voilà remarginalisée !
    Que faire?

  18. Lolobuz

    désole cambresine parait que je suis pas assez romantique et a mon avis jeff se la garde
    pour l’appart je suis preneur j irai avec la diablesse 😉

  19. poupinette13

    jeff sans blague t’a encore pecho une vieille ? MDR
    l’autre elle coud et lui il fait des compliment a tt le monde

    1. Il est bon de te retrouver Poupinette ! Tu es comme ces programmes télévisés que l’on regarde un peu coupable car ils vident la tête et flattent nos plus bas instincts ; une sorte de mélange “d’Ile de la Tentation“ et de “Secret Story“. Tu as essayé d’envoyer ta candidature ? Tu ferais un carton d’audience !

  20. cambresine

    c’est vrai qu’elle manque poupinette quand elle n’est pas là !
    mais c’est un rapport très étrange qu’elle entretient avec toi !
    je persiste je suis sûre que c’est une enfant ! 16 ans au grand maximum !

  21. cambresine

    poupinette si c’est à moi que tu parles: je ne fume pas,je ne bois pas !
    toi si tu n’es pas une ado ou si tu ne joues pas à l’idiote analphabète c’est grave !
    Mais tu es marrante quand même et je ne te crois pas idiote du tout !

Archives

sed ultricies Praesent mattis ut Donec ut commodo eget id, risus. et,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer