Tout rentre dans l'ordre

photo1
Tout se remet en place après ce voyage que j’ai adoré faire à Hong-Kong et qui était le point de conjonction de l’amitié, de la découverte et du repos. Je dois avouer que j’ai vécu un gros coup de mou suite au décalage qu’il y a avec la France et à la relative période de calme qu’offre l’été et qui me file des angoisses nocturnes.
Heureusement, mes petits vieux des “Petits Frères des Pauvres“ m’ont fait retrouver le sourire et la pêche. J’ai effectué des visites chez deux d’entre eux, fait les courses de l’un (son frigo était rempli… d’une bouteille d’eau et d’une plaque de beurre) et animé une délicieuse journée hier dans la bâtisse que l’association possède dans le 14e arrondissement. Je me suis promis d’emmener à l’opéra une assistée qui est passionnée d’opéra depuis toute petite et qui n’en a jamais vu un. Elle en parlait avec beaucoup d’émotion et avec une économie de mots : “quand j’écoute de l’opéra… je peux pas vous dire c’que ça m’fait… j’suis ailleurs… Pourquoi j’y suis jamais allée ? Parc’que ça coûte cher et qu’ j’ai jamais eu les moyens, pardi !“ Je vais m’enquérir des programmes de l’opéra de Marseille et tenter d’exaucer un de ses rêves.
Sur le plan professionnel, cela fait un bien fou d’être “libéré“ de toutes contraintes et de se sentir libre.
Je ne sais pas si le téléphone arabe fonctionne mais je suis assailli de propositions de collaboration plus ou moins intéressantes notamment 2 films pour l’université de rentrée d’ERDF qui se tiendra à la fin septembre pour le compte de l’agence Artkom avec des scénarios très drôles à écrire et à tourner (je vais incarner plusieurs personnages un peu dans le style des spots que j’avais tourné pour la CCI et que ce nouveau client a adoré).
En préparation également, un film institutionnel international pour une société implantée dans le monde entier avec des tournages à Naples, Paris, Hong-Kong (c’est fait pour cette dernière destination), un autre film institutionnel pour le salon de l’automobile à réaliser avec des séquences passionnantes à enregistrer et puis un projet arrivé de nul part concernant la co-écriture d’un long métrage avec un réalisateur parisien que je rencontre fin août afin de vérifier si nos univers s’imbriquent bien. Le pitch du film est très drôle et j’aurais plus à m’occuper des dialogues que de l’histoire, ce qui m’irait très bien.
D’autres projets sont en attente de réponse ou en cours de réflexion dans ma petite tête mais pour l’instant, rien n’est signé ou encore trop frais pour que j’en parle ici.
Ceci va m’obliger à annuler mon séjour en Pologne que je devais effectuer à la fin du mois d’août mais ce n’est pas grave : j’ai la chance de faire un travail passionnant et valorisant. Une dame m’a interpelé mardi d’un “vous êtes Jeff Carias ? J’adore ce que vous faites ! Je vous suis depuis vos débuts sur LCM avec vos reportages et votre émission Les Snipers de l’Info. Je peux vous demander un autographe ?“ A chaque fois, je crois que c’est une blague de copains et qu’ils vont surgir de derrière un abri-bus au moment où je répondrai “oui bien sûr“ à leur complice. Mais non, ils n’ont pas surgi et il n’y avait pas de caméra cachée pour me piéger.
Je lui ai signé sa feuille blanche en me disant que j’avais une chance incroyable de faire ce job et que je n’avais pas le droit de déprimer quand 8000 salariés de Peugeot vont bientôt se retrouver sans emploi.

2 Responses
  1. Natacha

    Contente de voir que vous allez bien.
    Vous êtes en pleine force de l’âge, plein de compétences,avec un corps et un cerveau qui fonctionnent bien (apriori!) alors OUI TOUT VA BIEN!!
    Si vous me permettez,la photo semble mal choisi, vous faites les gros yeux…..

  2. Mais non, au contraire, je faisais les yeux de Chimène à mon ami Niaquoué avec qui je dégustais des mojitos (enfin surtout moi car lui ne boit pas d’alcool).
    Je ne fais jamais les gros yeux !

Archives

suscipit consequat. id ut velit, non accumsan Donec facilisis

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer