Raid moto au Sénégal : jour 1

IMG 0528
Ça y est, je suis arrivé à bon port avec 2 heures de retard… enfin, non. Je me suis juste planté au niveau du décalage horaire : je croyais qu’on était dans le même fuseau horaire que Paris mais non…
Dans l’avion, j’ai du remplir une fiche de “rentrée sur le territoire sénégalais“ qui m’a fait réaliser que je ne savais rien de l’endroit où j’allais. Je suis ainsi fait, je fais une confiance aveugle aux gens sans réfléchir aux mauvaises conséquences que cela pourrait entrainer. Ainsi, je vais passer 10 jours au Sénégal chez un certain “Marco“. Point barre. A la douane, le policier m’a interrogé sur mon lieu de résidence : “je ne sais pas“ ai-je répondu d’un air naïf mais sincère.
– “Chez qui allez-vous ?“ m’a alors interrogé le fonctionnaire d’état.
– “Marco“
– “Marco comment ?“.
– “Je ne sais pas“.
– “Il habite où ?“
– “Je ne sais pas“.
– “ Vous êtes journaliste ?“
– “Oui.“
– “Bon, ok, passez“
A la sortie de l’aéroport, un homme de couleur portant une pancarte avec la mention “Jeff“ m’attendait. Il m’a accueilli avec un grand sourire puis m’a expliqué qu’il avait la voiture prête pour m’emmener. J’imaginais que Marco habitait Dakar et je lui posé la question de savoir s’il habitait loin de l’aéroport et Habib m’a alors appris que nous allions à 80 kilomètres à l’Est, soit 2 heures de route… Et oui, Marco habite Mbour, une ville importante située sur la côte Atlantique.
La route, la circulation, les voitures, l’environnement, tout me rappelait le Bénin et sa capitale économique Cotonou. Vous voyez en Afrique rouler des voitures que vous n’aviez plus vu depuis 30 ans et que vous pensiez appartenir au musée de l’automobile. C’est notamment la réflexion que je me suis fait en me retrouvant derrière une R11 GTRD bleu ciel. J’étais moi-même dans une Peugeot 405 délabrée avec plus grand chose ne fonctionnant : ni clim, ni compteur de vitesse mais l’autoradio, quant à lui, crachait du Youssou N’dour à fond la caisse. Le chauffeur m’a expliqué, très fier, que le chanteur était devenu le nouveau ministre de la culture du gouvernement élu démocratiquement. J’ai profité qu’il fasse le plein dans une station service pour baisser subrepticement l’impressionnante sono qui devait pomper la moitié de la batterie.
Après 2 heures de route chaotique, nous sommes enfin arrivés et Marco m’attendait pour me montrer mes “appartements“ : un lit, une moustiquaire, un ventilateur et les sanitaires à l’extérieur (mais il y avait une panne d’eau et je n’ai pas pu me doucher ni me laver les dents).
Et me voilà en ce mercredi, prêt à démarrer mon raid africain sur des AJP (moto de cross portugaise très résistante avec des pneus remplis de mousse anti-crevaison). Aujourd’hui, nous partons vers l’Est en direction de Fissel et Djarao où nous allons pique niquer puis reprendre la route du retour. Je vous raconterai…

6 Responses
  1. Il est difficile de vous répondre car je n’ai accès à internet que de manière aléatoire et quand c’est le cas, la connexion est très lente.
    Je suis désolé…

Archives

felis ut elit. Aliquam quis sit id felis leo quis,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer