On ne se fait aucun soucis pour moi…

Image 1
Sentiment étrange ce matin à mon réveil. Ma première matinée sans avoir à réfléchir ou à préparer un tournage pour France 3 dont j’ai enregistré les dernières émissions mercredi après-midi.
Nous avons terminé avec beaucoup d’émotion et de joie d’enregistrer la dernière émission qui sera diffusée vendredi 15 juin à 13 heures. Hervé avait les larmes aux yeux et j’étais heureux et fier d’avoir mes enfants avec moi sur le plateau où une fanfare était à nos côtés pour jouer de la musique.
Mon dernier texte a été pour remercier l’équipe et les techniciens avec qui j’ai travaillé 3 ans dans un bonheur total.
Hier soir, nous avons fêté cette “dernière“ chez Hervé et Nathalie avec les chroniqueurs, le réalisateur et la productrice. Beaucoup de rosé que j’ai tenté d’éliminer ce matin en partant courir sur la Corniche.
Et maintenant ? Rien. Ou dans tous les cas, beaucoup moins de choses. Ce qui est rassurant, c’est que tout le monde me manifeste une confiance incroyable et je ne cesse de lire et d’entendre de gentils message me prédisant mille réussites. La phrase qui revient le plus souvent est celle-ci : « je ne me fais pas de soucis pour toi ».  Et celle-là, émanant d’un réalisateur parisien de France Télévision, qui est arrivé hier sur mon portable : « Avec le talent qui est le tien, je ne me fais guère de soucis pour toi. »
C’est gentil mais je ne suis pas aussi certain que vous que mon talent trouvera preneur à la rentrée aussi je me prépare à une année calme et relaxante, voire sabbatique. Plus calme que celle qui vient de se terminer dans tous les cas. Quand je pense au boulot que j’ai eu cette année… J’étais rédacteur en chef d’un magazine avec 15 journalistes à diriger et j’étais dans une émission quotidienne sur France 3 avec 4 reportages à produire par semaine. Je ne réalise pas encore mais je ressens le contre coup de tout cet investissement et je n’ai qu’une envie : voyager. Tourner la page en accumulant des kilomètres autour du monde et en partant à la rencontre de nouvelles cultures et de nouvelles populations. Je vais me régaler mais en attendant, je vais voyager moins loin : lundi, je pars avec 2 ravissantes demoiselles de l’agence Artkom, pour Nîmes afin de préparer le prochain tournage de la saga EDF que nous tournerons le 5 juillet prochain dans cette même ville.
Je m’envolerai mardi pour le Sénégal où je vais effectuer un raid en motos avec… un parfait inconnu rencontré sur le net : Marco. Je croise les doigts pour que nous ayons les mêmes orientations sexuelles !
Nous allons bivouaquer et dormir à la belle étoile dans le désert, à la rencontre de paysages magiques et d’une population locale que j’ai hâte de découvrir. Gare aux moustiques…
Promis, je vous raconterai.

17 Responses
  1. Poète libre

    Crois en toi,
    Crois en demain,
    Crois en la vie.
    G.Moore : ‘on voyage autour du monde à la recherche de quelque chose et on rentre chez soi pour le trouver’
    Inch’Allah.
    Jean

  2. Scoub

    de toutes les manieres rien n’arrive jamais comme prévu. et heureusement ! Faut juste laisser faire……..

  3. Lolobuz

    Sortez surtout couvert ! C’est le médecin qui parle: vous avez plus de chances de chopper une mst qu’un coup de soleil ! HIV, syphilis, hépatite B, herpès génital…
    80% des prospituées sont séropo, 20% des autres… Bon voyage 😉

  4. Lolobuz

    Mais les tigresses noires sont tout à fait capables de ne pas vous faire payer et vous dire des mots d’amour!
    Sachez le!

  5. Natacha

    Il les démasquera.
    Fauché?C’est pas ce que vous disiez il y a quelques jours,attention,attention pinocchio….
    On ne sait jamais si c’est du lard ou du cochon avec vous 😉

Archives

sit elit. quis at felis ante. Curabitur velit, venenatis,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer