From Corsica with Love !

IMG 0432

Je vous écris de Corse où j’entame le troisième jour de moto dans les MERVEILLEUX paysages de cette île qui est, sans doute, une des plus belles au monde. 6 heures de moto par jour, sur des routes incroyables, qui vous font passer, en l’espace d’une heure, d’un paysage à un autre. Tout irait pour le mieux s’il n’y avait pas eu à déplorer un accident dès le premier jour : une chute dans un virage. La moto a roulé sur des graviers et a dérapé : 6 points de suture au genou pour l’un, un pied bien abîmé occasionnant 3 semaines d’ITT pour sa passagère qui s’est retrouvée coincée sous le poids du véhicule. Les routes sont merveilleuses mais peuvent être dangereuses car pas toujours entretenues. Heureusement, nous avons un médecin dans le groupe et il a pu apporter les premiers soins aux blessés. Etant gynéco, il a demandé par réflexe à Sandra de se déshabiller mais tout est rentré très vite dans l’ordre et ils se font dorloter à l’hôtel pendant que nous bouffons du goudron.
Nous avons pris la route d’un col qui était fermé à la circulation et c’était magnifique mais risqué en raison des éboulements qui parsemaient le macadam. Cela valait néanmoins le coup… on a croisé des chèvres, des cochons sauvages, des vaches qui s’étaient appropriés la route en l’absence de véhicules et je dois dire qu’un court instant, on se serait cru au Paradis quand on contemplait la mer sur notre droite et la neige qui couvrait des rochers à gauche…
Sinon, le programme est toujours le même : moto, restaurants dans des endroits magiques où seules les motos peuvent passer puis balade et retour sur Calvi où je prends systématiquement un bain chaud pour essayer de combattre mes courbatures. Ensuite, nous sortons pour dîner dans des endroits où les rires se disputent aux nombreux plats qui s’entassent sur les tables au beau milieu des cadavres de Patrimonio que nous éclusons afin d’alimenter notre bonne humeur.
Ce matin, arrêt charcuterie Corse (AOC, je ne suis pas fou) puis nous allons affronter le désert des Agriates… Nous ne serons plus que 3 car le reste du groupe a abandonné, vaincu par la fatigue accumulée lors des centaines de kilomètres avalés durant les dernières 48 heures. Je filme tout et je montrerai ça la semaine prochaine…

Archives

sit Curabitur vel, consequat. velit, massa lectus id

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer