Scène ordinaire du Bénin : la liste des commissions

.

Dans 15 jours, je serai dans un avion pour Cotonou, capitale du Bénin. Je m’organise et je voudrais remercier certaines personnes que mon prochain voyage a touché. Tout d’abord, merci à la famille Biraud, habitants de la banlieue parisienne qui m’ont envoyé un mail pour me proposer un ordinateur portable PC que j’offrirai de leur part à Eugène Gnonlonfin qui travaille pour Urgence Bénin et pour qui cela représente 1 an de salaire ! Merci à ma sœur Odile qui va traverser Paris pour aller le chercher, merci également à Jean-Pierre Ting, Jean-Marc Espinasse, Gil Buti, à mes parents et Nicole Sarradon-Girbal qui m’ont spontanément remis des chèques pour que j’achète sur place des vêtements et des fournitures scolaires ce qui est doublement une bonne chose : cela fait marcher l’économie du pays et cela profite INTEGRALEMENT aux populations de Togbota. Merci à la plus jolie des infirmières, Christine, qui m’a donné des médicaments et qui va essayer de solliciter des pharmaciens autour de mon projet. Voilà, ce que je voulais dire. Merci à tous les autres qui m’accompagneront par la pensée. Penser à l’Afrique, c’est déjà un geste humanitaire ! Sur l’extrait video qui est en ligne, j’avais demandé à Blaise de dresser une liste de choses qu’il souhaitait pour le village. Bic, taille crayons, chaussures fermées, chemises, sacs, “des lames que je vais raser ma tête“… vous remarquerez qu’il ne demande pas de jouets ni de choses futiles car les enfants de là-bas vivent dans un monde d’adultes. Merci pour lui et les enfants de Togbota.

5 Responses
  1. schtroumpf fleuriste

    Pardonnez moi monsieur Carias, mais, connaissant vos goûts vestimentaires, vous faire des chèques pour leur acheter des vêtements est une absurdité !
    Enfin, remercions tout de même les généreux donnateurs malgré leur insouciance !

  2. Monsieur le Fleuriste, est-ce bien vous qui travaillez chaque jour dans votre échoppe située Place Castellane, accoutré d’un tablier d’un vert douteux qui tente de cacher (mal) un tee-shirt (j’ai bien dit “un“) troué et sale ? Laissez-moi me gausser.

  3. Niaquoue

    Je suis en phase avec le schtroumpf fleuriste. Esperons que Jeff ne transformera pas les pauvres beninois qui n’ont rien demande en des VRP de province tendance la Valentine… veste verte, chemise rayee mauve, cravate jaune…

  4. Anne-Laure

    Après avoir étudié les cahiers de tendances avec Karl (Lagarfeld), nous sommes fin prêts à vêtir les enfants du village – sans aucune prétention ils pourraient même faire la nouvelle campagne United Colors of Benetton.
    Si vous êtes intéressés par un relooking éthique, veuillez nous contacter, nous examinerons les dossiers cas par cas – prix à la béninoise – à la tête du client … 🙂

Archives

fringilla ut mattis eleifend diam Praesent risus. quis, leo. elit.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer