Plaques minéralogiques : il y en a qui ont rien à foutre…

plaque2008

Je voudrais ici, pousser un coup de gueule libératoire contre les inutiles qui peuplent la surface de notre beau pays. Le Pôle Nord est en train de fondre (cet été, pour la première fois de l’Histoire, un bateau pourra passer par le pôle nord devenu navigable), la planète crève de faim à cause de “génies“ qui ont trouvé la bonne idée de faire rouler les voitures d’occident avec les cultures du 1/3 monde, l’Iran cherche à se doter de la bombe nucléaire, la France est éliminée de l’Euro (je plaisante) et j’en passe mais il y a des hommes et des femmes qui ont décidé d’agir et de changer les choses. Ces responsables (192 parlementaires tout de même !) ont décidé de lutter contre la Loi prévoyant de supprimer les plaques d’immatriculations telles que nous les connaissons. En effet, à partir du 1er janvier 2009 chaque véhicule sera doté d’un numéro à vie de type « AA-123-AA » afin de les uniformiser au niveau européen. Ce type de plaque sonne le glas des plaques minéralogiques par département, ce qui pose “un gros problème pour de nombreuses personnes très attachées à leur département et leur numéro“ (sic). Les français, n’étant jamais à cours d’idée quand il s’agit de protester contre quelque chose, sont 64% (selon un sondage Ifop) à être opposés à cette nouvelle plaque. Certains, se disant qu’il y a des luttes justes et légitimes qu’il convient de mener, sont mêmes allés jusqu’à créer des associations, des sites internet (www.jamaissansmondepartement.fr) et à publier des pétitions afin de garder le numéro du département sur leur plaque d’immatriculation. “Qu’adviendra-t-il alors de jeux en voiture du type « et ça, c’est quoi comme département ? », ou encore des rassurants « pas étonnant qu’il roule n’importe comment, c’est un parisien !“ déclare un des opposants à la disparition des départements sur les plaques d’immatriculation. Il est vrai que la question mérite d’être posée mais je me dis qu’il doit vraiment se faire chier le pauvre pour jouer à ce type de jeu dans sa voiture. Je lui conseillerais d’acheter un autoradio, ou mieux, de prendre le train.

Pour conclure ce consternant débat, j’ai lu ce matin dans la presse qu’un ours polaire avait été abattu par la police islandaise après que l’animal ait nagé plusieurs centaines de kilomètres et accosté dans le Nord du pays. Victime de la disparition de son habitat naturel et de la fonte des glaces, il est le deuxième animal à être abattu par la police en 2 semaines.
Iouri Olecha disait : “En fin de compte, l’important, ce n’est pas ce que j’ai réussi à faire dans la vie, mais je n’aie pas vécu une seule minute inutile.“ Je vous laisse méditer là-dessus et sur la vacuité de certains combats…

5 Responses
  1. Anne

    Moi je veux bien faire un don (du montant que j’aurais à débourser pour le changement d’immatriculation plaques + carte grise) pour que l’on reloge c pauv’ ours blanc. Au fait ca va nous coûter combien cette histoire ? On reconnaitra plus ces enc….de parisiens, c dommage !

  2. jeff

    Dépose un chèque de 300 € dans ma bannette et je me fais fort de sauver les ours blancs (dès que je rentre des vacances).

Archives

venenatis, fringilla velit, Lorem Nullam efficitur. leo leo. accumsan libero

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer