J'adore ce film : “L'incorrigible“

Dans la série “Les Dossiers du Broken Blog“, voici un deuxième extrait d’un film que j’adore : “L’incorrigible“ (1975) de Philippe de Broca avec des dialogues signés Michel Audiard. J’ai toujours trouvé injuste la place ridicule occupée en France par les scénaristes et les dialoguistes. Il n’y en a que pour les acteurs et les metteurs en scène alors que sans une bonne histoire et des dialogues savoureux, ils ne sont pas grands choses. Bref, pardonnez-moi cette digression et revenons-en à cette scène du début du film de “L’incorrigible“ où Jean-Paul Belpondo, arnaqueur mythomane fraîchement libéré de prison, ne tarde pas à se retrouver de nouveau dans une situation inconfortable. Il arrive chez “son oncle“ (dont on ne sera jamais s’il l’est vraiment) où il habite quand il n’est pas derrière les barreaux… Cet oncle est joué par Julien Guiomar, immense homme de théâtre, trop rare au cinéma, qui interpréte avec talent un homme dépressif, mis à terre par un chagrin d’amour dévastateur…

Archives

venenatis vulputate, elementum velit, Aliquam mattis felis leo. nec

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer